blog.bressure.net

Monitorer ses applications avec Prometheus et Grafana

admin

Jusque là j’utilisais le bien connu munin pour suivre l’état de mes serveurs et services. Cet outil assez ancien se positionne bien en tant que surveillance système et pour des alertes en cas de détection de valeurs anormales. Étant depuis plusieurs mois passé à une infra dockerisé, mon outils de monitoring était encore en natif. De plus son ihm n’était plus dans l’air du temps et il ne permet pas de faire des requêtes arbitraires sur l’historique des valeurs voire de d’agréger des indicateurs comme ce que ElasticSearch/Logstash/Kibana, ELK le poids lourd de la catégorie, permet.

Alternative légère

Avant de se lancer dans ELK plus fait pour de l’analyse de log que le suivi d’indicateur métriques, je souhaitais me limiter à une solution plus moderne que munin mais également peu gourmande en ressources tout en offrant la monitoring système de base de munin: les indicateurs mémoire, cpu, système de fichiers etc.

Prometheus est la solution mise en avant dans GitLab pour surveiller les performances des applications dans leurs environnement d’exécution. Un tour sur le site de Prometheus permet de voir que son architecture est bien au goût du jour c’est-à-dire à la sauce épicée des conteneurs:

On remarque le brique Grafana qui permet d’ajouter des capacités de visualisation et d’export des données en plus de l’interface web basique de Prometheus. Je vais également l’utiliser pour avoir de jolis graphiques dans l’air du temps.

Prometheus, Grafana, Docker

Comme je suis dans un univers dockerisé maintenant, je vais donc installer le couple Prometheus et Grafana en version conteneurisée. Dans un premier temps pour me familiariser avec ces outils, je vais installer la solution pour monitorer mes démons docker et les indicateurs systèmes de mes machines.

Mais avant tout, fidèle au principe de s’appliquer à soit même ses précepte, je commence par créer un projet dans mon GitLab et sera destiné à mettre en place mon application de monitoring. Ainsi toute ma phase de mise au point sera sous IC/DC comme dans un monde idéal.

https://gitlab.bressure.net/docker/applications/monitoring

La suite de mes aventures avec Prometheus, Grafana et docker dans le prochain billet… pour très bientôt.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top