Catégories
Application Paramétrage

Mise à jour owncloud dockerisé et plugin non supporté

J’ai voulu mettre à jour mon instance de owncloud dockerisée pour utiliser la derniere version. Pour cela il me suffit de changer la version qui se trouve dans un fichier .env comme on le voit ici https://gitlab.bressure.net/docker/applications/owncloud

N’ayant pas lu les instructions concernant les plugins (appelés application dans Owncloud), certains ne pouvaient pas être mis à jour lors du démarrage de la nouvelle version de Owncloud.

Log du conteneur owncloud

docker logs owncloud_owncloud_1

Ce dernier restait alors en mode maintenance et du point de vue de docker le conteneur restait dans l’état en démarrage rendant impossible toute connexion via un docker exec -it owncloud_owncloud_1 /bin/bash. Il est alors impossible d’utiliser la commande occ pour administrer owncloud en commande php.

Comme le service (conteneur) de base de données fonctionnait bien, j’ai dû passer par des requêtes SQL pour désactiver les applications (plugin) problématiques.

Connexion au conteneur de base de données

docker exec -it owncloud_db_1 /bin/bash

Connexion au service de base de données

mysql -u root -p

Modification de la configuration Owncloud par SQL

update oc_appconfig set configvalue="no" where appid="files_videoplayer" and configkey="enabled";
update oc_appconfig set configvalue="no" where appid="drawio" and configkey="enabled";

Reinstallation de drawio

Ce plugin m’est utile pour faire des diagramme par le web sur mon cloud privé. Comme la version de owncloud est maintrnant 10.3.2.2 il faut modifier les specfication du plugin drawio pour pouvoir l’activer. Il « suffit » de modifier le fichier appinfo/info.xml mais la signature du plugin n’alors plus vérifié. Il faudra attendre que le mainteneur du plugin drawio fasse une livraison officielle.

Catégories
Application

Gardons le contrôle sur nos machines et donc sur nos données | hidden.bressure.net

Qui contrôle votre ordinateur ? vous où bien l’éditeur des logiciels qui s’y trouvent ? Pour beaucoup d’utilisateurs, attirés par la facilité ou le bling-bling du matériel, ce sont bien les éditeurs des systèmes et  des applications non libres qui contrôlent les machines et les données de ces utilisateurs.

Pourtant des alternatives existent. Pour garder le contrôle sur nos machines il suffit de n’y installer que du logiciel libre. La grande quantité de logiciels disponibles dont les utilisateurs sont gardés à l’écart par les systèmes privateurs, donnent rapidement à celui-ci le contrôle sur son matériel et lui ouvre le champ des possibles. Aussi la messagerie ainsi que le mal nommé cloud sont des applications qui n’ont pas besoins d’être déportées chez un quelconque hébergeur. Nous devrions tous être nos propres hébergeurs de mail et de cloud.

La suite sur mon blog caché avec Tor:

Gardons le contrôle sur nos machines et donc sur nos données | hidden.bressure.net.