kvm – ajouter de l’espace disque swap à chaud avec LVM

L’ajout d’espace d’une VM peut être augmenté à chaud pourvu que l’on utilise LVM. Cela permet de se sortir de situation où on voit la saturation du disque mettre en péril la continuité de service. L’article précédent traite de ce sujet: https://blog.bressure.net/2019/07/05/kvm-ajouter-de-lespace-disque-a-chaud/

Cas du swap

Quand on doit augmenter la taille du swap, on procède de la même manière en ajoutant un disque à la VM puis ajoutant le disque au groupe de volume utilisé par le volume logique du swap et enfin en étendant la volume logique correspondant au swap à la totalité de l’espace disponible dans le groupe de volume précédemment agrandi avec le nouveau disque.

# vgextend staging-vg /dev/vdc
# lvm lvextend -l +100%FREE /dev/staging-vg/swap_1

A ce moment l’espace du volume logique a bien augmenté. Pour cela lancer la commande fdisk -l

En revanche le swap disponible au niveau de l’OS n’a pas encore bougé. Lancer la commande free -h pour se convaincre.

La prise en compte de la nouvelle capacité de l’espace de swap, il faut désactiver le swap puis formater le volume logique et enfin réactiver le swap en utilisant bien l’argument -v. Utiliser la commande fdisk -l pour avoir le chemin du volume logique du disque swap

# swapoff -va
# mkswap /dev/mapper/staging--vg-swap_1
# swapon -va

Cas où le swap est utilisé

Si jamais le système utilise déjà de l’espace swap et que la quantité de RAM ne peut pas prendre en charge ce qui est alloué dans le swap, alors il faudra créer un autre volume logique puis créer le swap avec mkswap et enfin activer le swap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.