N900 : Read-only Filesystem

N900 desktop
Image by RafeB via Flickr

De temps à autre la partition montée sous /home/user/MyDocs passe en lecture seule. Cette partition en FAT est sujette à des erreurs surtout si on arrête le terminal de façon brutale : retrait de batterie, bouton off ?

Si cela arrive il suffit de démonter la partition pour la réparer.

Dans un terminal, passer en root
sudo gainroot

Démonter la partition
umount /home/user/MyDocs/

Réparer la partition en mode automatique
/home/user # fsck -y /dev/mmcblk0p1

Enfin rebooter pour laisser le système remonter la partition
reboot

A la recherche du super bloc perdu

Il y a quelques mois mon disque système en ext3 est mort. L’OS ne pouvait plus démarrer à partir de celui-ci. La simple présence du disque sur le système  “booté” à partir d’un clé USB provoquait le plantage de ce dernier (Ubuntu 9.10).

Un disque dur plus tard formaté en ext4 sous Ubuntu 10.04, je rebranche le disque est là une merveilleuse surprise m’attend. Le disque ne  “fonctionne” toujours pas mais ne plante pas le système.

La commande fsck sur mon disque /dev/sdb donne ceci :

fsck.ext2: Attempt to read block from filesystem resulted in short
read lors de la tentative d'ouverture de /dev/sdb1
Peut-être cette partition est-elle de taille zéro ?

Quelques recherche google plus tard je découvre qu’il suffit de lancer fsck avec un super bloc de secour. Pour obtenir la liste des super blocs de secour faire:

sudo mke2fs -n /dev/sdb

Choisir alors un numéro de super bloc dans la liste, disons 32768. Puis faire

sudo fsck -y -b 32768 /dev/sdb

Et voilà. J’ai pu récupérer le contenu du disque.