Ubuntu a-t-il mal vieilli ?

Je conseillais jusque là Ubuntu comme distribution linux pour débutant à cause de sa simplicité d’utilisation mais j’avais arrêté de mettre à jour mon système restant sur une LTS il y a 2 ou 3 ans. En effet l’interface Unity, de plus en plus gourmande ne m’intéressait plus. Finalement j’ai migré vers Debian il y a quelque mois. A vrai dire le couple Debian/LXDE me donne entièrement satisfaction !

On m’a demandé récemment quelle distribution pour un windosien ? J’ai répondu Ubuntu car c’est celle qui m’avait permis d’introduire Linux à la maison en 2006. Mais Ubuntu a mal vieilli. Le windosien est revenu vers moi, complètement perdu pas l’interface Unity, dérouté pas les explications et conseil du magazine Ubuntu dans lequel il avait eu des CD d’installation de la toute derniére version 14.10.

Si certains défauts sont classiques, comme celui de la dalle LCD de résolution non standard que l’installeur ne pourra configurer tout seul, d’autres posent problême lors du passage de windows à ubuntu. Celui qui est habitué à de vieux windows (Menu démarrer, Mes Programmes etc) risque d’être perdu par Unity. La présence d’une icône Amazon chantre du commerce electronique et producteur de la liseuse qui efface vos livres peut dérouter celui à qui on vanté les vertues du libre et de sa gratuité de fait. Le gestionnaire d’application d’ubuntu sélectionne également certaines applications pour effectuer des tâches données: quid de la liberté de l’utilisateur ?

Est-ce pour autant des défauts ? Ubuntu permet de choisir un bureau différent tel que LXDE pour celui qui comme moi préfère une interface vieillote. Le choix de Canonical de mettre en avant certains logiciels peut être mis sur le compte de la cohérence d’ensemble. Cela est le rôle du fournisseur de la distribution. Pour autant le gestionnaire de paquet synaptic permettra d’installer tous les paquets issus de Debian.

Heureusement dans le monde du libre, le choix n’est pas un vain mot. On pourra se retourner vers une distribution plus soucieuse de l’éthique telle que Debian ou pour les puristes gNewSense ou Trisquel adoubées par la FSF.

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *