Elgg 1.8 sur N900

English: The Nokia N900 showing system informa...
Image via Wikipedia

Je traînais une vieille installation de Elgg, le logiciel de réseau social libre, que je rechignais à mettre à jour par paresse et par peur de perdre le précieux contenu que j’y avais mis. Ce contenu était d’ailleurs pollué par les innombrables articles publiés par des internautes (mon serveur étant ouvert) et j’ai décidé de faire du ménage. Malheureusement la version 1.7 ne dispose pas de fonction de suppression en masse des utilisateurs et de leurs contenus. C’est donc en modifiant en base que se fait l’épuration des milliers d’utilisateurs incongrus. Un oubli du mot clé not dans une requête SQL et c’est le drame: je supprime les bons utilisateurs dont moi et mes contenus !

Comme dans tout malheur il y a une bonne chose, j’installe la dernière version de Elgg, là 1.8.3 qui dispose d’un plugin pour affichage mobile. C’est un élément qui me manquait vraiment avec la version 1.7 ! Sans application dédiée, l’utilisation la version normal du site sur le N900 n’est pas très ergonomique.

Si l’installation du plugin mobilize sur Elgg 1.8.3 se fait sans encombre, la détection du N900 en tant qu’appareil mobile nécessite un petit travail supplémentaire. Il faut modifier le fichier <eldd_dir>/mod/mobilize/start.php pour ajouter le user agent maemo dans la fonction detectmobile() vers la ligne 45.

Dites non à ACTA

Acta, une menace pour la politique publique mo...
Acta, une menace pour la politique publique mondiale. (Photo credit: geoffrey dorne)

ACTA est un accord commercial qui sous couvert de lutte contre la contrefaçon ouvre la voie à une police et une justice parallèle qui échappe au contrôle des citoyens et de leurs représentants (Voir la stopacta.info)

ACTA a été signé par l’union européenne le 26 janvier à TOKYO en catimini comme d’ailleurs l’ensemble des négociations qui se sont déroulés depuis plusieurs années. Heureusement que les institutions européenne sont relativement bien faites et un vote final aura lieu après juin. Ce vote portera uniquement sur l’acceptation ou le refus dui texte élaboré par la commission à la solde des ayants-droits c’est-à-dire l’industrie du disque “dinosaure” incapable de s’adapter et de tirer une crois sur un mdèle dépasse et une situation de rente. Devant les risques que ACTA fait courir  à la démocratie, nous devons nous mobiliser pour que nos députés rejettent ce texte.

ACTA touche non seulement aux biens matériels du commerce classique mais également à internet et aux biens numériques. Les FAI seraient tenus de devenir une milice privée et de fournir aux ayants-droits des informations personnelles sur quiconque serait suspecté. Nous serions alors contrôlés par une milice et non plus la police régulière sur laquelle on a un pouvoir car, en France, dépendante d’un ministre nommé par le Président de la République élu au suffrage universelle.

Nous devons nous mobiliser pour faire échec à ACTA et rééditer en Europe le camouflet de SOPA et PIPA aux Etats-unis. Pour cela la quadrature du net explique sur son site comment interpeller nos élus. Les coordonnées téléphoniques et electroniques de nos députés européens participants aux prochaines commissions chargées d’examiner ACTA, sont disponibles. La liste des députés européens français membre de la commission du commerce international vous attend.

Contactons dès à présent nos représentants car un lobbying intensif a lieu en ce moment même dans les couloirs de l’Europe. Orchestré par les ayants-droits, l’industrie des marques et celle de la (sottise) propriété intellectuelle, les eurodéputés subissent la propagande pro-ACTA afin de faire basculer leur vote. Nous aussi, faisons entendre nos voix, parlons de ACTA autour de nous, contactons nos eurodéputé, organisons des manifestations à l’instar de celles qui ont eu lieu en Pologne. Ne laissons pas une minorité non représentative porter atteinte à notre Liberté.

Agissons maintenant